Pile de papier blanc

Face aux dernières tendances éco-responsables, l’environnement est à ce jour au cœur des préoccupations et beaucoup de Français ont tendance à mettre de côté le papier. De ce fait, l’industrie du papier souffre d’une mauvaise image, créée par de nombreuses idées reçues qui ne sont pas réellement fondées. Découvrons ensemble 5 fausses idées reçues sur l’industrie du papier

L’impression papier favorise la déforestation massive 

La fibre de papier provenant des arbres, certains l’assimilent (injustement) à la déforestation. Or, saviez-vous que l’industrie papetière française utilise comme matière première des papiers et cartons récupérés qui sont recyclés à 64% ? Et bien oui ! Uniquement 36% de la production de papier provient de la matière première du bois d’après lepapier.fr. Chez France Enveloppes Impression, il nous tient à cœur de prendre en compte cet élément fondamental. En effet, nos multiples certifications environnementales démontrent notre engagement afin de limiter notre impact environnemental. De même, notre gamme 100% issue de papier recyclé nous permet de témoigner d’un modèle responsable au niveau environnemental, pour nous et nos clients. 

Papier issu de forêts durablement gérées
Enveloppes professionnelles2

L’industrie du papier produit trop de déchets

Le papier est trop souvent perçu comme créateur de déchets. Or, en réalité, l’industrie papetière est à ce jour la première industrie de recyclage en France. Les déchets de papiers sont eux-mêmes recyclés afin d’être réutilisés pour l’impression. Cela permet ainsi aux usines d’impression d’éviter d’utiliser du nouveau bois.  Pour information, la fibre de papier peut être recyclée jusqu’à six fois. Cela permet ainsi d’éviter l’accumulation de déchets de papier. C’est la raison pour laquelle en tant que distributeur d’enveloppes pour professionnels, France Enveloppes Impression contribue à l’utilisation responsable du papier dans le cadre de l’impression d’enveloppes personnalisées. De ce fait, l’usine d’impression possède la certification label Imprim’Vert grâce à l’utilisation de machines reconnues comme respectueuses de l’environnement. 

Imprimer sur papier pollue énormément 

Il est vrai que la consommation moyenne de papier utilisé par un Français est relativement importante puisqu’elle s’élève à 200 kg par an. Toutefois, produire une telle quantité ne demande pas forcément besoin de consommer beaucoup d’électricité. En effet, selon une étude d’ATS Consulting, pour produire 200 kg de papier, l’industrie papetière n’a besoin uniquement de 500 kWh, ce qui revient à allumer un ordinateur pendant un mois seulement. Ainsi, mieux vaut donc favoriser l’impression papier pour votre campagne marketing que de passer des journées entières sur votre ordinateur à préparer une campagne marketing numérique. De plus, comme évoqué précédemment, l’industrie du papier à fortement recours aux énergies renouvelables, elle contribue donc à la réduction des émissions de gaz à effet de serre

Impression d'enveloppes
Communication mail vs courrier postal

La communication numérique pollue moins que la communication papier 

Faux  ! Voici une autre idée reçue qui dit que le digital étant immatériel, son impact sur l’environnement serait insignifiant. Contrairement à ce que l’on peut penser, le numérique pollue énormément. En effet, une quantité importante d’énergie est nécessaire pour réussir à stocker et partager les milliards de données créées et échangées chaque jour dans le monde. Du simple mail aux recherches sur internet, le numérique représente un très mauvais élément en termes d’impact environnemental. Le papier quant à lui, a pour principal avantage d’être largement recyclé, faisant de son marché l’un des plus faibles émetteurs de gaz à effet de serre. De plus, en tant que fabricant et distributeur d’enveloppes engagé au niveau environnemental, nous imprimons avec du papier recyclé et des encres respectueuses de l’environnement

Le marketing papier n’est plus efficace

Face à l’ampleur qu’a pris le digital dans notre société ces dernières années, certains le perçoivent désormais comme dépassé. Pourtant, de nombreuses études ont démontré que son efficacité est tout autant prouvée que pour le numérique. Premièrement, trop de numérique tue le numérique. De nos jours, les consommateurs ne cessent d’être submergés toute la journée d’informations et de contenus numériques. Trop massives, les campagnes digitales sont si nombreuses que les internautes n’y prêtent plus autant attention qu’avant. De même, il est clair qu’ignorer un contenu numérique est bien plus simple qu’ignorer un support imprimé que l’on tient entre ses mains. En effet, l’information imprimée est davantage perçue comme qualitative et engageante aux yeux des consommateurs qui se sentent davantage considérés en recevant un support papier. Ainsi, le marketing papier n’est pas mort et reste à ce jour un des outils les plus performants pour inciter les destinataires à l’achat

Campagne marketing d'enveloppes personnalisées

X